SDN
Circuit Sentier des Fontinettes
Arques

Imaginez une promenade où l' eau et la nature sont omniprésentes... Imaginez un sentier alternant chemins à travers champs, forêt , cours d' eau et étangs... Imaginez un circuit ayant pour point de départ un site unique en France.... Imaginez les fleurs, les cygnes, les hérons, les grenouilles et parfois même les chevreuils... Rendez-vous au pied de l' ascenseur à bateaux des Fontinettes pour une agréable balade

Circuit Sentier des Fontinettes

Présentation de la ville d'Arques

Chef-lieu de canton pendant la Révolution et à nouveau depuis 1984.
Ancienne place forte romaine, le domaine fut accordé à l’Abbaye Saint Bertin (St Omer) en 663 et les moines y construisirent un château, un port et des moulins sur l’Aa. Fortifié dès la fin du VIIIe siècle et reconstruit une première fois en 1186. Arques possède donc deux châteaux, le château du Pavé d'Arques et le château d'Arques datant du XIIIème siècle et classé monument historique le 16 Aout 1887.
Le château actuel date de 1644 et a été restauré au XIXe siècle.
La cité fut plusieurs fois détruite au cours des siècles, au XIVe siècle notamment, le secteur fut dévasté et pillé par les milices flamandes qui avaient envahi, avec le soutien des Anglais, le comté d’Artois, et la commune fut le théâtre d’une sanglante bataille en 1303. Arques a été définitivement rattachée à la France en 1677. La ville fut en lieu stratégique durant la première guerre mondiale, elle y accueillit 100.000 soldats et durant la seconde guerre mondiale, fut occupée et libérée du 3 au 5 sept 1944 par un régiment polonais. Au dernier recensement de 2010, la ville de Arques compte 9991 habitants. C'est sur 2241 hectares, à raison de 446 habitants au km2, que les Arquoises et les Arquois vivent à proximité du marais Audomarois situé dans la partie Nord-Ouest de la ville. La forêt domaniale de Rihoult Clairmarais, s'étendant sur 1200 hectares, se situe, quand à elle, dans la partie Nord-Est. Arques est renommée grâce à sa verrerie-cristallerie s'étendant sur plusieurs dizaines d'hectares. C'est le premier producteur mondial de verrerie de table, l'installation de la première usine ayant eu lieu en 1825.
Arques est un port fluvial à la jonction de l’Aa canalisée et du canal de Neuffossé qui relie l’Aa à la Lys. Conçu par l’ingénieur britannique E. Clarck et mis en service en 1887, l’ascenseur à bateaux des Fontinettes répondait à l’augmentation du trafic sur le canal de Neuffossé, suite à sa mise au gabarit Freycinet. Cet ouvrage unique en France, comportant deux bassins remplis d’eau fixés sur des énormes pistons, permettait à des péniches de 300 tonnes de franchir rapidement la dénivellation de plus de 13 mètres séparant les bassins de la Lys et de l’Aa. Remplacé en 1967 par l’écluse de Flandre à grand gabarit, il a été classé monument historique.
Arques est ville fleurie trois fleurs avec ses 75 hectares d'espaces verts. De nombreux étangs, Harchelles, Beauséjour,Arc-En-Ciel, Malhove, Batavia, agrémentent le paysage de la ville.
Arques possède six écoles maternelles, 6 primaires, 1 collège, une école de musique, une école de danse, une médiathèque et de très nombreuses infrastructures sportives ainsi que près de 40 industries, font de Arques une ville dynamique

Sources : Dictionnaire du Nord et du Pas de Calais (Larousse), Wikipédia.

Notes:

- Les sociétés savantes du XIXème siècle ont souvent produit d’intéressantes monographies. En 1840, l’imprimerie Libert-Petitot (27 place du théâtre à Lille) a édité le livre de H. PIERS, membre de la Société royale des antiquaires de France, dont le titre est « Petites Histoires des communes de l’arrondissement de Saint-Omer » : L’Histoire d’Arques remplit les pages 31 à 40 de ce livre.

- H. PIERS rappelle les origines mal connues d’Arques, sous l’emprise des romains, quand la Morinie était l’arrière-pays des conquêtes romaines en Bretagne (notre Angleterre).
Rappelons ici que l’évangélisation de la Morinie remonte au IIIème siècle.
Au VIème siècle, Léger II est comte d’Arques en Morinie. Arques devient propriété des moines de Saint-Bertin. Walbert, devenu religieux à la suite d’une guérison miraculeuse, aime résider à Arques et construit l’église Saint-Martin en 646. Il réalise les premiers travaux hydrauliques, dont plusieurs moulins à eau.

- Pour reprendre la phrase de H. PIERS à la page 34 de son livre, «... il s’est passé d’importants faits historiques dans la commune d’Arques... ».
Aux confins de l’Artois et des régions disputées par le Saint Empire, l’Angleterre, le comté de Flandre et la France, Arques est souvent le théâtre de combats sanglants. La guerre de Cent ans aux XIVème et XVème siècles, la guerre de Trente ans puis les guerres de Louis XIV au XVIIème siècle… Les incendies ravagent la ville au rythme des siècles : 1115, 1512, 1597, 1727, 1839…

- La commune d’Arques, avec ses plus de 2300 hectares, est l’une des communes les plus importantes de cette ancienne zone littorale.


Michel Buyssechaert


Profil et coordonnées du circuit:

Circuit Sentier des Fontinettes à Arques
Le parcours du circuit = 9,26 km - 2h30 - Alt mini= 2m - Alt maxi= 27m - Dénivelé positive= 36m - Dénivelé négative= 37m

Départ parking de l'ascenseur à bateaux des Fontinettes à Arques
Longitude = 2° 18' 10,04" E (2.302383°) - Latitude = 50° 43' 57,33" N (50.732583°) - Altitude = 10 métres -
Extrait du circuit Sentier des Fontinettes

circuitprofil

Départ : Parking de l'ascenseur à bateaux des Fontinettes - Arques

1 Départ de l’Ascenseur à bateaux des Fontinettes.

2 Longer le canal en prenant le chemin de halage.

3 Continuer tout droit en empruntant le chemin spécialement aménagé.

4 Au bout du chemin, prendre à droite après le pont pour rejoindre le port de plaisance.

5 Le traverser, et une fois aux pontons d’embarcations, utiliser le chemin tout au bout sur la droite (vous devez franchir une grille).

6 Continuer tout droit jusqu’au passage à niveau (prudence), et prendre à gauche afin de longer la voie ferrée de l’autre côté : vous arrivez à l’étang Beauséjour.

7 Emprunter la digue qui sépare l’étang en deux.

8 Au bout du chemin, deux possibilités : prendre tout de suite à gauche pour atteindre les étangs «Arc-en-Ciel» (option de 1,2 km). Après en avoir fait le tour, revenir sur ses pas pour continuer, aller tout droit et prendre la rue Michelet (sur la gauche) en direction de l’étang de Malhôve, site naturel protégé.

9 Après être passé sous la voûte, l’étang de Malhôve s’ouvre à vous. Suivre le chemin qui le longe sur la droite.

10 Prendre les rues de Montpellier puis de Bordeaux pour atteindre le chemin de terre (après le stop à droite) en direction de la forêt de Rihoult-Clairmarais.

11 Suivre ensuite la route forestière royale et emprunter le chemin sur la droite qui longe la forêt.

12 Prendre ensuite à droite pour rejoindre le passage à niveau, puis la deuxième à droite et suivre le chemin de la Payelette puis la rue Parmentier.

13 Aller à gauche et traverser l’avenue Pierre Mendès France (sur le passage pour piétons).

14 Retour à l’Ascenseur par la rue Curie. Traverser la voie ferrée par le portillon prudemment..

Circuit Sentier des Fontinettes


Résumé de la balade: Circuit Sentier des Fontinettes


Jeudi 18 avril 2013


Eglise St Martin d'Arques, un peu de son histoire...