SDN
Circuit de Booneghem
Nieurlet

Réalisé avec le concours du Comité d’Actions Rurales de la Flandre Occidentale et du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre
Circuit familial à découvrir toute l’année. Chaque période apporte son lot de découvertes (faune, flore, production maraîchère). Une halte à la « grange nature » s’impose pour comprendre les différents aspects de l’Audomarois. N’oubliez pas votre paire de jumelles et, en saison humide, votre paire de bottes. Respectez le site du marais et ses hôtes ainsi que les réglementations dans les zones protégées

Circuit de Booneghem

Profil et coordonnées du circuit:

Circuit de Booneghem - Nieurlet
Le parcours du circuit = 9,6 km - 2h - Alt mini= 4 m - Alt maxi= 14 m - Dénivelé positive= 21 m - Dénivelé négative= -21 m

Départ lparking de l'église - Boeschèpe
Longitude = 2° 16' 52,74" E (2.281328°) - Latitude = 50° 47' 20,30" N (50.788977°) - Altitude = 8 métres - Extrait du circuit de Booneghem

circuitprofil

Départ : la place de l'église de Nieurlet

1 De l’église, rejoignez à droite puis à gauche la route de Booneghem – longez les bâtiments rouges de la tuilerie-briqueterie – et cheminez sur 1 km.

2 Continuez tout droit puis, au n° 58, empruntez à droite l’étroit sentier entre les maisons. Vous traversez la Réserve Naturelle Volontaire (RNV) du marais de Booneghem, constitué de fossés et de prairies humides. Empruntez le bac, que l’on déplace à l’aide des chaînes, et franchissez avec prudence la rivière. Il s’agit d’un moyen de transport traditionnel dans le marais audomarois. En période de gel durable, le bac peut être bloqué. En cas de dysfonctionnement du bac, contactez la Grange Nature (03.21.38 52.95). Continuez à droite entre la rivière et les cultures maraîchères.

3 A l’entrée de la Réserve Naturelle Volontaire du Romelaëre, dirigez vous à gauche, jusqu’au hameau de Clairmarais. Variante : selon la période d’ouverture du site, possibilité d’effectuer le tour de la Réserve du Romelaëre (2,5 km, 50 mn). Ce site de 100 ha présente des habitats naturels variés : étangs, prairies pâturées, roselières, bois, fossés et rivières, et préserve une flore et une faune abondante (parmi l’avifaune : cormorans, hérons, blongios, busards des roseaux...) dont l'observation est facilitée par des chemins de promenade aménagés tous publics. La sortie s’effectue en suivant les panneaux « retour vers la Grange Nature » et en empruntant un second bac à chaînes. Revenir au point 3 . A l’entrée de la Réserve, prenez à droite.

4 Continuez en face sur la route. Longez les habitations sur 500 m. Après un double coude à gauche et à droite, longez à gauche une zone maraîchère, jusqu’à une passerelle (non sécurisée à ce jour, prudence) et la franchir. Suivez ainsi la rivière de Booneghem. Au bout du chemin, empruntez une autre passerelle. Les nombreuses embarcations sont utilisées par les riverains pour se rendre d’un point à un autre du marais.

5 Continuez en face et suivez les panneaux « circuit de Booneghem ». A l’intersection suivante, prenez ainsi à gauche puis à droite. Traversez les champs. Au calvaire, suivez en face la route de Booneghem sur 750 m.

6 Montez à droite le chemin des Culottes puis à gauche la rue des Champs pour retrouver l’église. Cette partie bocagère contraste avec les zones de culture, de marais et maraîchage traversées lors des précédentes étapes.

Sentier de Booneghem


Résumé de la balade: Circuit de Booneghem - Nieurlet

20 octobre 2015


Eglise Immaculée Conception, un peu de son histoire...

Présentation de la ville de Nieurlet

boeschepeNIEURLET. Situé entre la plaine flamande et le marais audomarois, Nieurlet est un ancien hameau de Lederzeele, devenu commune autonome en 1928. La seigneurie de Nieurlet fut érigée en comté par le roi d’Espagne en faveur des Bonnières qui y possédaient un château. Son nom dérivé de Nieuwerlet , signifie « nouveau canal » ou « fossé ». Rattaché au canton de Wormhout, ce village limitrophe au nord de Saint-Omer abrite le site classé des étangs de Booneghem. Avec ses chaumières typiques autrefois coiffées de roseaux, ce village de 934 habitants pratique le maraîchage et possède également briqueteries et tuileries. .


Source : « Dictionnaire du Nord et du Pas-de-Calais », éditions Larousse.