SDN
Circuit Sentier Charles Quint
Renty

Circuit réalisé par l'Office de Tourisme du Canton de Fauquembergues
C’est depuis ces hauteurs dominant la forteresse que les troupes de Charles Quint et de Henri II livrèrent bataille en 1554.

Circuit Sentier Charles Quint

Profil et coordonnées du circuit:

Circuit Sentier Charles Quint - Renty
Le parcours du circuit = 10 km - 3h - Alt mini= 80 m - Alt maxi= 180 m - Dénivelé positive= 137 m - Dénivelé négative= -138 m
,,
Départ la place de Renty
Longitude = 2° 04' 19,63" E (2.072327°) - Latitude = 50° 34' 57,20" N (50.582454°) - Altitude = 86 métres - Extrait du circuit Sentier Charles Quint

circuitprofil

Départ : parking de la place de Renty

1 - Sur la place, passez sous l'église puis remontez la rue du Capitaine .En haut de celle-ci, tournez à gauche vers le hameau de Valtencheux. Plus loin, tournez à droite vers les bois.

2 - Vous emprunterez la « Vallée Madame » nom probablement donné en opposition aux propriétés du mari.

3 - A la pointe du bois, prenez la route à droite puis prenez sur la droite le chemin entre les deux champs, pour rejoindre le bois. Arrivé à la route, tournez à droite vers le lieu-dit la Tentation

4 - La ferme est rénovée en camping. Longez-la puis prendre à gauche, entre les deux petits bois. Vous entamez la descente du plateau. Profitez-en pour admirer la vue sur la vallée et ses coteaux.

5 - A la scierie, reprendre la rue principale à droite. Attention aux voitures.

6 - De retour sur la place, descendez jusqu'au pont et admirez le moulin à eau.

Circuit sentier charles quint


Résumé de la balade: Circuit du Sentier Charles Quint - Renty

24 juillet 2014


Présentation de la ville Renty

liessies RENTY
Au cœur de la vallée boisée de l’Aa, Renty a conservé les traces de son ancien Château-fort, l’un des plus important de l’Artois et témoin d’un combat livré entre Henri II et Charles Quint en 1554. Cité dès le VII ème siècle, il fut détruit en 1638 par le maréchal de Châtillon, sur ordre de Louis XIII.
Les Renty, les Croy et les Egmont figurent parmi les familles qui possédèrent cette seigneurie. Avec son château de Valtincheux, du XVIII éme siècle, transformé en ferme, son vieux moulin restauré avec sa roue à aubes d’origine et son plan d’eau, son église St Vaast des XVII éme et XVIII éme siècles, et celle d’Assonval du XVII éme siècle dédiée à St Berthulphe, dont les reliques auraient été conservées ici jusqu’aux invasions normandes du IX éme siècle,
Renty ne manque pas de cachet. Ses origines remontent à l’époque gallo-romaine, comme l’atteste sa mention sur les cartes de Morinie.
Situé au sud de Fauquembergues, son chef lieu de canton, ce petit village de 439 habitants contre plus de 600 au début du XX éme siècle, possède une scierie et pratique l’apiculture, la pisciculture et exploitation agricole. Les ruines d’une rampe de lancement de fusée V1 datant de la 2ème guerre mondiale sont visibles sur son territoire.

Tiré du dictionnaire du Nord Pas de Calais - Larousse