SDN
Circuit Jean Bart
Dunkerque

Circuit réalisé avec le concours de l’Office de Tourisme de Dunkerque et du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre
Circuit familial, dans la cité de Jean Bart, à découvrir toute l’année ; le parcours est réalisé en ville, le long des quais ou des trottoirs. Soyez cependant prudents dans les traversées de rues. Des bornes d’information en forme de rames, disposées à certains points de l’itinéraire, commentent l’histoire de la ville et de ses monuments. Ces rames sont signalées dans le descriptif de l’itinéraire.

Circuit Jean Bart

Présentation de la ville de Dunkerque

Dunnkerque, ville côtière de 94000 habitants, s'étend sur près de 44 km2. A l'origine, ce fut un village de pêcheurs construit à l'extrémité ouest d'une île longue et étroite comprenant l'abbaye des dunes de Coxyde (duun-kerke = église des dunes). Le corsaire Jean Bart, ayant servit durant les guerres de Louis XIV, y est né le 21 octobre 1650 pour y mourir dans cette même ville le 27 avril 1702.
Dunkerque fut sévèrement bombardée par les allemands durant la première guerre mondiale. La seconde guerre n'a pas épargné la ville, en autre, la prise en étau par les troupes allemandes qui ont forcé les forces alliées à embarquer vers l'Angleterre sous le feu des avions allemands. En neufs jours, 338226 combattants sont évacués. Le 4 juin 1940 l'opération"dynamo" est achevée.
Aujourd'hui, Dunkerque est le troisième port de France avec son trafic minéralier et pétrolier, ses porte-containers et sa production d'acier. Dunkerque est renommée pour son carnaval qui  se déroule du 12 février au 3 avril. L'église St Eloi, appelée cathédrale des sables, comporte cinq vaissaux qui se terminent par un double déambulatoire avec 5 chapelles rayonnantes. Le beffroi St Eloi, haut de 58 mètres, est fier de ces 50 cloches. L'édifice a été rénové et inauguré le 18 septembre 2009. Dunkerque ne peut vivre sans son trois-mâts carré "la Duchesse Anne". Ce fut un bateau construit en 1900 pour devenir voilier-école allemand Groosherzogin Elizabeth. Oublié au fond d'un port breton, il fut remorqué en septembre 1981 vers Dunkerque pour y être entièrement rénové et y accueillir les visiteurs.
La ville est également connue pour sa course cycliste "les 4 jours de Dunkerque". C'est une ville très dynamique avec son théatre municipal, sa halle aux sucres, sa piscine olympique, ses musées, son marché, ses activités nautiques, etc...


Profil et coordonnées du circuit:

Circuit Jean Bart - Dunkerque
Le parcours du circuit = 6km - 2h - Alt mini= 4 m - Alt maxi= 11 m - Dénivelé positive= 20 m - Dénivelé négative= 21 m

Départ devant le musée portuaire de Dunkerque
Longitude = 2°22'19,52" E - Latitude = 51°02'15,79" N - Altitude = 6 métres - Carte IGN: Extrait du circuit Jean Bart

circuitprofil

Départ : Dunkerque : devant le musée portuaire.

Circuit réalisé avec le concours de l’Office de Tourisme de Dunkerque et du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre

1- Dos au musée portuaire, ancien entrepôt des tabacs (1860), partez à gauche et longez le Bassin du Commerce. Notez le trois-mâts « Duchesse Anne » et le bateaufeu qui, ancré à l’entrée de la passe de Dunkerque, évitait aux navires de s’échouer sur les bancs de sable. Au bout du bassin et du quartier de la Citadelle , rejoignez à droite …

2 - … la place du Minck où se dresse la tour du Leughenaer . Cette tour octogonale, isolée depuis deux siècles, est le plus symbolique mais aussi le plus mystérieux des monuments de la ville. Son nom signifie « menteur » en flamand, et serait dû aux faux signaux donnés dans le but de faire échouer les bateaux ennemis. A gauche de la tour, suivez le quai des Américains puis le quai des Anglais.

3 - Au niveau du nouveau pont du Texel, prenez à droite (rue de la Cartoucherie) et, 500 m plus loin, à gauche (rue du contre-torpilleur Triomphant). Après 100 m, longez à gauche la rue des Chantiers de France. Passez devant le monument à la mémoire du mythique aviateur Georges Guynemer, et le War Museum, relatant la bataille de Dunkerque et l’opération Dynamo. De mai à juin 1940, cette opération permit le rembarquement et l’évacuation en Angleterre de 338 682 soldats alliés, anglais et français.

4 - Tournez à droite et, face au pont, entrez à droite dans le Jardin des Sculptures, parc du Musée d’art contemporain. Longez le musée puis passez entre l’entrée et le bassin. Au bout du bassin, prenez à gauche et sortez du parc. Rejoignez en face le quai du canal exutoire – qui évacue vers la mer les eaux des wateringues – et longez ce dernier.

5 - Entre les numéros 42 et 44 de la rue du 110e Régiment d’Infanterie parallèle au canal, empruntez la ruelle qui aboutit square Delvallez. Puis, suivez à gauche la rue Louis Dautrey. Après le passage sous immeuble, virez à droite.

6 - Colonne de la Victoire commémorant le siège de Dunkerque les 8 et 9 septembre 1793 . Traversez l’avenue des Bains au passage protégé, partez à droite et bifurquez immédiatement à gauche (rue du fort de Vaux). 20 m plus loin, un sentier à gauche aboutit place de la Petite Chapelle. L’édifice est dédié à Notre-Dame de la Fontaine ; la légende raconte qu’elle fut construite suite à la découverte d’une source et d’une statuette de la Vierge, lors des travaux de fortifications de la ville .

7 - Suivez brièvement à droite la rue du Leughenaer puis à gauche la rue Henri Terquem. Coupez la rue des Arbres (voir du coin, au n°38, maison de 1702 – en cours de restauration). Au bout, effectuez un bref crochet droite/gauche rue Emery et engagez vous dans le square Léon Morel.

8 - Vous voici place du général De Gaulle – théâtre et musée des Beaux-Arts (peintures du XVIIe s. à nos jours). Partez à droite puis traversez à droite le cours François Bart. Au bout, aboutissez à gauche, par le passage sous immeuble, face à l’hôtel de ville.

9- L’hôtel de ville , dont le beffroi s’élève à 75 m, a été construit à partir de 1896 par le célèbre architecte Louis Cordonnier. En son centre, se dresse une statue de Louis XIV et de chaque côté celles des principaux héros dunkerquois. Voir à l’intérieur un vitrail représentant Jean Bart au retour de la bataille de Texel (1694). A droite de l’hôtel de ville, empruntez la rue Michel de Swaen puis à gauche la ruelle aux Pommes - dans la cour de l’hôtel de ville : reconstitution de la Noordpoorte. Au bout, prenez à droite la rue Faulconnier - au n°15, Maison de l‘Armateur – 1748 .

10 - Tournez à gauche quai des Hollandais – vue sur le bassin du Commerce – puis de nouveau à gauche dans la rue du Maréchal French.

11 - Continuez à droite rue de La Panne puis longez la place Roger Salengro. Obliquez à gauche rue de l’Amiral Ronach (Office de Tourisme). Construit en 1440, le beffroi était à l’origine relié à l’église et lui servait de clocher. Un incendie sépara les deux édifices en 1558. Le beffroi possède 48 cloches. Traversez la rue Clemenceau et passez à gauche devant l’église . Reconstruite à partir de 1559, l’église Saint- Eloi, « la cathédrale des Sables », fait suite à une première église bâtie en 1450. Tombeau de Jean Bart à l’intérieur. Après le presbytère, empruntez successivement à droite les rues des Chaudronniers et Thévenet. En chemin, notez la sacristie, seul édifice Renaissance de la ville, puis le chevet gothique. C’est dans ce quartier que naquit au IXe s. le hameau (de pêcheurs) Saint-Gilles, à l’origine de la ville

12- Traversez la rue Poincaré et, par le passage sous immeuble, vous aboutissez place Jean Bart . La statue est l’oeuvre du sculpteur David d’Angers (1845) ; elle rend hommage au célèbre corsaire dunkerquois. Coupez la place en diagonale pour récupérer la rue de la Marine (piétonne). Après le passage à gauche de la galerie commerciale, passez la Porte de la Marine . Cette porte monumentale fut achevée en 1686 et baptisée la Porte de Berry. Elle était l’entrée de l’arsenal de la Marine Royale.

13 - Traversez le jardin public et croisez le kiosque. Sortez et coupez la rue des Fusillers Marins – passage protégé. Longez à droite le Bassin de l’Arrière-Port et au niveau de l’hôtel de la Communauté Urbaine – le bâtiment, d’une hauteur de 40 m, prend appui sur des pieux forés à 25 m de profondeur – empruntez la terrasse parallèle à la rue du Pertuis de la Marine. Vue sur le Princesse Elisabeth et le pôle Marine. Après le Bassin de la Marine – le plus vieux bassin à flots, datant de Vauban (1686) – retrouvez à droite le musée portuaire.

VARIANTE Parcours 2,5 km (tracé orange)
2 - Continuez à droite et empruntez la rue Jean Jaures jusqu'à l'hôtel de ville. Allez en 9



Résumé de la balade: Circuit Jean Bart à Dunkerque

Le 24 Février 2010


Eglise St Eloi de Dunkerque, un peu de son histoire...